Nous venons d’apprendre avec tristesse la disparition de notre ami Jean-Claude MURET.
Jean-Claude avait participé à notre 1er salon international de pastel de l’Est parisien et je l’avais invité à revenir exposer cette année à Livry-Gargan.
Lors de notre dernier entretien téléphonique, il m’avait dit qu’il était gravement malade, mais espérait retrouver la forme et revenir à l’avenir exposer avec nous au château.
C’était un pastelliste de grand talent, un homme discret et chaleureux. Sa disparition à quelques jours du début de notre salon nous touche profondément.

Laurent CHANTRAINE